La Domotique C'est quoi ?

La domotique est l’ensemble des techniques de l'électronique, de physique du bâtiment, d'automatisme, de l'informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments, plus ou moins « interopérables » et permettant de centraliser le contrôle des différents systèmes et sous-systèmes de la maison et de l'entreprise (chauffage, volets roulants, porte de garage, portail d'entrée, prises électriques, etc.). La domotique vise à apporter des solutions techniques pour répondre aux besoins de confort (gestion d'énergie, optimisation de l'éclairage et du chauffage), de sécurité (alarme) et de communication (commandes à distance, signaux visuels ou sonores, etc.) que l'on peut retrouver dans les maisons, les hôtels, les lieux publics, etc.

 

Contrairement à la maison traditionnelle où chaque système est contrôlé indépendamment, la maison domotique se veut ‘intelligente’. Ce dispositif, dédié à la gestion de votre maison, rend la vie plus sûre et agréable à ses occupants.

 

De plus, une gestion intelligente du chauffage, de la climatisation et de l’éclairage, aura des retombées économiques importantes (pouvant aller jusqu’à 50%) sans pour autant nuire au confort de la maison, au contraire.

 

L’avancement des technologies rend la domotique de plus en plus abordable et simple à utiliser. Grâce au standard international KNX ou My Home de LEGRAND, elle peut contrôler une vaste gamme de systèmes et peut évoluer en fonction des changements au sein de votre bâtiment.

 

En voici plusieurs exemples :

 

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Les protocoles de communication

Le nom donné à la communication intra-habitat est HAN, Home Area Network. La communication intra-habitat peut être :

  • filaire (réseau Ethernet, câblage spécifique) ;
  • radio (en bande ouverte) ;
  • courants porteurs en ligne (par le courant électrique) ;
  • infrarouge.

Pour simplifier, on utilise du filaire dans le neuf (lors de la construction d'une maison). Le surcoût d'un câblage est de quelques milliers à dizaines de milliers d'euros. En rénovation, on évite le câblage, et on utilise plutôt des communications radios (ou Courants porteurs en ligne).

Il existe plusieurs dizaines de protocoles techniques, et seuls sont cités ceux que l'on peut trouver dans l'habitat résidentiel.

Les technologies filaires sont de type IP (Ethernet). Il existe également de nombreux « bus de terrain » qui sont plus ou moins propriétaires, par exemple :

  • KNX (standard)
  • SCS de Legrand
  • RS485, Modbus, Profibus.

Ces bus de terrain sont plutôt utilisés dans les bâtiments que dans l'habitat résidentiel.

Les protocoles radios les plus connus sont :

  • ZigBee
  • Z-Wave
  • Enocean
  • Wi-Fi (pour étendre le réseau IP)
  • RFID et NFC (plutôt pour de courtes portées, quelques cm, même si le RFID 868 MHz existe)
  • Bluetooth (et ses différentes versions)
  • NFC
  • Io Home Control (gestion de communications radio bidirectionnelles de 868 MHz à 870 MHz, qui garantit la compatibilité du système avec des appareils de plusieurs marques différentes)

 

Les protocoles Infrarouge sont la base des télécommandes du domicile :

 

Sur des signatures propriétaires, il existe des bases de données de signature, les bases de données pour faciliter l'interopérabilité peuvent également exister pour d'autres protocoles, notamment IP. Les protocoles peuvent être classés suivant : leur fréquence, leur portée typique, la notion d'acquittement, de maillage, de sécurité. Toutes les technologies utilisées dans les Réseaux de capteurs sans fil peuvent être utilisées dans l'habitat. Il existe également de très nombreux protocoles propriétaires sur les fréquences 433 et 868 MHz (en Europe). Exemples : X2D (DeltaDore, France), RTS (Somfy), Nice, Bubbendorf, FAAC.